Il ne faut jamais pousser le bouchon trop loin. [Ft. Valka]

 :: L'île de Beurk :: Village des Hooligans :: Les habitations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Un merci à : ekayart
Messages : 18
J'ai : 19 ans
Dim 1 Avr - 21:25

Il ne faut jamais pousser le bouchon trop loin
Kognedur & Valka

Une nouvelle journée venait de démarrer. Le soleil recommençait doucement à bien repointer le bout de son nez pour réchauffer un peu Beurk qui était toujours pris par la glace sur certains coins. Plusieurs mois étaient passés depuis la bataille contre Drago. Elle avait fait beaucoup de dégâts, mais à présent la vie avait reprit son cours. Chaque viking avait repris ses petites habitudes et tu ne faisais pas exception. Avec ton frère jumeau, vous aviez décidé de recommencer vos conneries, histoire de bien emmerder votre monde. C'était votre passe-temps favoris, faire des blagues à n'importe qui dès que vous en aviez l'occasion. Vous ne manquiez jamais d'idée pour ça. Un jour c'était Kranedur qui en trouvait une, le lendemain c'était toi et puis des fois, vous vous mettiez à deux pour réfléchir et bien souvent c'était là que c'était catastrophique. Pour la personne qui se faisait avoir du moins. Vous deux? Vous arriviez toujours à vous en sortir. Enfin non, on vous engueuliez quand même et parfois vous étiez obligés de faire des corvées. Corvées qui bien souvent n'étaient jamais terminées parce que vous partiez toujours en compétition pour savoir lequel des deux allaient le mieux réussir -et ne le cachons pas, c'était toi la plus forte-, du coup la personne qui vous avait confié ça était tellement désespérée qu'elle vous disait de laisser tomber. C'était cool hein? Par conséquence, vous recommenciez à chaque fois.

C'était rare, mais aujourd'hui tu n'étais pas avec ton frère, ce dernier étant en train t’entraîner ses poussins. Oui oui, ses poussins. Parfois même toi tu ne le comprenais pas. Enfin bref. Tout ça pour dire que cette fois-ci tu étais toute seule et généralement tu en profitais pour courir après ce beau brun musclé du nom d'Eret fils d'Eret. Ouais tu n'avais toujours pas lâché l'affaire depuis le temps. Tu avais beau avoir deux autres garçons qui te couraient après, toi tu ne voyais qu'Eret même si ce dernier ne faisait que te repousser, quand tu arrivais à le trouver en tout cas. Ça n'avait pas été le cas aujourd'hui. Tu l'avais cherché dans une partie de l'île mais nul part. Bon... Tu allais donc devoir t'occuper autrement et forcément la première chose qui t'étais venu en tête, c'était les blagues, mais attention, tu n'allais pas emmerder n'importe qui.

Il y a quelque temps, tu avais eu la merveilleuse idée de piéger la mort de Harold et ça avait fonctionné. Tu avais donc de nouveau tenté ta chance plus tard et tu ne comptais pas d'arrêter de si tôt. Elle ne disait presque rien alors tu continuais, voir jusqu'à où tu pouvais aller. Pour ta nouvelle farce, tu étais donc partie vers les maisons pour y faire ton bazar. Tu avais attendu que la brune rentre chez elle pour tout mettre en place. Tu avais placé un fil devant la porte, très discret, qui était relié sur un saut placé au-dessus de la porte. Et dans ce saut tu y avais mis tout et n'importe quoi mais surtout des choses qui tachais bien. Et si ça ne fonctionnait pas tu avais un plan B, il te suffisait de lancer une pierre sur le saut pour qu'il tombe. Ça ne pouvait que fonctionner! Tu avais donc patiemment attendu dans une cachette qu'elle sorte -remarquez que tu étais patiente seulement dans ces moments- et une fois que c'était fait, tu étais sortie de ta planque en criant.

- Ahah! Lokier!
(c) DΛNDELION

_________________

Kognedur
THORSTON
NO ONE CAN STOP ME NOW

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Un merci à : Mickaela
Messages : 16
J'ai : 40 ans
Mar 10 Avr - 16:57
Il ne faut jamais pousser le bouchon trop loinKognedur & Valka
Après la bataille contre Drago Point-Sanglant et son dragon Alpha, j'étais restée sur Beurk. Stoick me l'avait demandé. Il m'avait demandé de rentrer à la maison, de redevenir sa femme, qu'on forme à nouveau une famille. J'avais accepté pour le perdre peu après. Sa mort aurait pu me faire changer d'avis. Ce ne fut pas le cas. Je le devais. Pour honorer la mémoire de Stoick. Pour Harold, notre fils. Il avait grandit sans moi. Je ne l'avais pas vu grandir et j'avais raté les moments importants de sa vie. Maintenant que je l'avais retrouvé, je pouvais recommencer à zéro avec lui. Une chose pour laquelle Harold était d'accord. Je m'étais donc installée dans la maison qui fut autrefois la mienne. Celle où Stoick et notre fils avaient vécu sans moi durant 20 ans. Y revenir après autant d'années avait quelque chose d'assez étrange. A vivre durant des années parmi des dragons faisait qu'aujourd'hui, j'avais encore du mal à être totalement à l'aise sur Beurk, entourée de tous ces humains. J'avais conscience qu'il allait me falloir encore du temps pour y parvenir mais le fait d'être la mère d'Harold, la mère du chef, aidait à faciliter les choses.

D'ailleurs, à ce propos, il y avait quelque chose d'autre qui aidait également à me mettre à l'aise même si j'avais encore pas mal de progrès à faire. Les dragons. Autrefois, Beurk était en guerre contre eux. Désormais, grâce à mon fils qui avait réussi là où moi j'avais échoué des années auparavant, Beurk était devenue une maison pour eux. Humains et dragons vivaient en harmonie. Les dragons que j'avais recueillis et soignés dans le sanctuaire avaient vite élus domicile ici. Quant à Jumper, le dragon qui m'avait enlevé il y avait de ça 20 ans et qui était devenu mon meilleur ami, c'était également très bien adapté à son nouvel environnement. De plus, il s'entendait plutôt bien avec Krokmou, le Furie Nocturne d'Harold. Il en allait de même pour lui et moi. En fait, j'adorais Krokmou et j'étais fière de la relation qu'il y avait entre mon fils et lui. A côté de ça, j'apprenais également à connaitre les amis d'Harold. En parlant d'eux, j'avais un peu de mal avec deux d'entre eux. Kognedur et Kranedur. Les jumeaux. J'avais vite découvert que l'un comme l'autre étaient du genre blagueur, à piéger les gens n'importe quant, n'importe où. Depuis que j'étais revenue sur Beurk, j'y avais eu droit et même, à plusieurs reprises. Au début, j'en irais. J'avais tout de même le sens de l'humour et une plaisanterie de temps à autre, ça ne faisait pas de mal. En revanche, quand c'était trop souvent, à la longue, ça devenait lassant voir même agaçant...

J'avais espéré qu'aujourd'hui j'y aurais échappé mais... Non. Ça aurait été trop beau. J'avais ouvert la porte de chez moi pour sortir et voler avec Jumper. Sauf qu'à peine avais-je poussé cette porte qu'un seau me tomba sur la tête. Un seau qui n'était pas vide mais rempli de tout un tas de trucs pas forcément très agréable. La seconde suivante, j'avais sauté en l'air de surprise à cause de... Kognedur... Une farce de ce genre, c'était forcément elle. Ou son frère. Ou les deux. J'ai retiré le seau de ma tête pour voir l'amie de mon fils - fière de sa connerie - et Jumper se poser derrière elle. Passant ma main libre sur mon visage - l'autre tenait le seau - j'ai constaté rien qu'à la tête de mon dragon que ce dernier était particulièrement amusé. J'avais secoué un peu ma main dans la direction de Jumper, histoire de partager un peu. Et maintenant, qui rigolait ? Moi. Enfin, je rigolais parce que mon dragon avait le museau sale mais pour avoir était piégée par Kognedur - encore -, là, je ne rigolais pas. Et si tu piégeais quelqu'un d'autre, pour changer ? J'aurais dû être en colère, énervée et lui faire un paquet de reproches. Mais ne voulant pas la vexer, j'avais seulement fait une suggestion même si à travers celle-ci, ça se sentait que j'en avais marre.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» petit chemin qui peut aller trop loin !
» Tu pousses le bouchon un peu trop loin Maurice !
» Il ne faut jamais....
» Il ne faut jamais cesser de faire travailler sa mémoire...
» Croyez qu'ils vont trop loin ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragons : Close to the Edge :: L'île de Beurk :: Village des Hooligans :: Les habitations-
Sauter vers: